Avant de démarrer un maquillage,

je demande à mes client(e)s ce que je dois éviter. La majorité des femmes me répond « Je ne veux pas un effet emplâtré, épais » tandis que les hommes expriment « Je ne veux pas avoir l’air maquillé ».

En termes de maquillage, cela veut dire : je ne veux pas faire ressortir  les défauts de texture de ma peau. Je pense notamment à la peau sèche, aux rides (d’âge ou d’expression), aux larges pores et aux boutons.

Photos : Samuel Tessier

La peau montre beaucoup de choses!

Je touche ensuite les autres zones de la peau qui m’envoient des signaux visuels : le nez brille, les narines sont rouges, le haut des pommettes est terne… Je n’applique pas toujours les mêmes produits partout. Parfois, une peau est très grasse au centre, mais sèche dans les contours. Mon ou ma modèle peut m’informer aussi :  une zone  plus boutonneuse ou qui tiraille sont des indices d’un type de peau « combinaison ».

Mes premiers mouvements d’application me renseignent aussi : parfois, la peau rougit. Elle me révèle qu’elle est fragilisée. Je dois alors la manipuler avec soin et douceur.

Mon assortiment d’exfoliants préférés

C’est pourquoi je n’ai pas un seul exfoliant dans ma trousse, mais cinq! Il faut savoir que l’exfoliation peut se faire selon 3 méthodes : physique, chimique et enzymatique. Les exfoliants chimiques (rétinols, acides..) sont les plus puissants : toutefois, ils prennent plus de temps à faire effet, et peuvent sensibiliser la peau à court terme. Vu la nature de mon travail, immédiat et généraliste, j’utilise très peu cette catégorie.

Les exfoliants physiques servent à polir mécaniquement la peau. C’est rapide! Pour cela, j’utilise des lingettes texturées.

Enfin, les exfoliants enzymatiques sont mes préférés. Ils aident à dissoudre les cellules mortes, et comme on les retire avec un coton, on peut y ajouter les avantages d’une exfoliation physique.

Un petit coup de pouce supplémentaire…

Mon but est de créer une peau rebondie, sur laquelle mes doigts glissent un tout petit peu. Lorsque je l’atteins, je peux presque garantir que le fond de teint s’appliquera tout en fluidité. Selon sa nature et la méthode d’application, il peut même aider encore plus à flouter, mattifier, hydrater, etc.

Il m’arrive, après deux ou trois mouvements de pinceaux avec le fond de teint, de sortir un produit de plus : une base de maquillage floutante (makeup blurring primer), afin de parfaire encore davantage la texture de la peau. J’utilise les bases avec parcimonie, comme leur effet est généralement plus superficiel. Tandis que les crèmes sont absorbées par la peau, les bases de maquillage floutantes doivent rester en surface pour remplir leur mission. C’est un danger : plus je superpose des produits, plus je risque de créer un effet de glissement sous le maquillage. C’est pourquoi je n’applique les bases de maquillage que pour des situations spécifiques.

Obtenez un résultat immédiat

Pour créer la combinaison de soins adapté à chacun(e), je fais appel à mon intuition et mon expérience de tests. L’ajout d’un nouveau produit de soin de la peau peut me prendre quelques semaines d’essais afin de complètement le maîtriser. Une esthéticienne pourra faire un examen approfondi de la peau et la suivre au cours des mois et des années. De mon côté, j’ai environ 5 minutes pour l’optimiser. Mon but est de la rendre la plus lisse et pulpeuse possible pour le maquillage à réaliser, qu’il soit destiné à être gardé 20 minutes (photo d’affaires) ou toute la journée (mariage).

Cet article vous a plu?
Partagez le sur Facebook
15 Fév

Non à l’effet emplâtré!

février 15, 2022

Avant de démarrer un maquillage, je demande à mes client(e)s ce que je dois éviter. La majorité des femmes me répond « Je ne veux […]

en savoir plus
10 Fév

Semaine gratuite pour travailleuses de la santé et services sociaux

février 10, 2022

Du 28 février au 6 mars,  j’invite toute travailleuse de la santé et des services sociaux de la ville de Québec à recevoir un maquillage […]

en savoir plus
1 Jan

Bienvenue à 2022

janvier 1, 2022

«On dispose rarement de tout le temps dont on aurait besoin pour faire tout ce qu'on voudrait dans la vie, alors il faut faire des choix. Je souhaite que ces choix reflètent ton identité profonde.»

en savoir plus